Mis à jour le : 05/10/2016

Comment puis-je participer à la recherche ?

Moi, en tant que patient :   vous pouvez être sollicité et informé à votre entrée à l’hôpital (lors de consultations préopératoires par exemple) , qu’une partie des prélèvements effectués qui ne seraient pas utilisés en totalité,  pourrait être conservée (et non jetée comme déchet) et congelée au CRB pour une durée indéterminée ou jusqu’à leur utilisation complète.

Ces prélèvements congelés de façon à respecter les règles de confidentialité, pourraient être utilisés, à plus ou moins long terme par des équipes de recherche qui souhaitent faire avancer les connaissances sur votre maladie.

D’autres types de recherche plus spécifiques avec des critères bien définis, peuvent vous être proposés par les médecins.

Mes droits :

Dans tous les cas, rien ne peut être réalisé sans votre information préalable et votre accord. Votre consentement est une obligation légale. Vous avez le droit de poser toutes les questions que vous jugez nécessaires.

Une note d’information du CRB Ferdinand Cabanne vous explique ce qui peut être fait avec vos prélèvements et les données médicales enregistrées lors de votre prise en charge, et rappelle votre droit d’opposition (accord ou refus notifié sur un formulaire qui est conservé dans votre dossier médical et adressé au CRB) et de révocation, c'est-à-dire le droit de revenir sur votre décision à tout moment, sans avoir à vous justifier.

Le refus de participer à la recherche ou la révocation n’ont pas de conséquences sur votre  prise en charge médicale.

Vous pouvez également demander à tout moment la destruction des échantillons déjà congelés, et que les données vous concernant ne soient plus utilisées pour la recherche.

La conservation de vos échantillons ne peut cependant pas donner lieu à  une rémunération à votre profit.